La Fête du Spit #3  

résumé & images

Christophe Bichet en action dans "Râlé vaché" © S.Favier, 8a+ au secteur Cadeillac  © GREENSPITS I Jan Novak

La FDS #3 : Une édition survoltée !!!

Par Carole Palmier, organisatrice de l'événement et présidente de l’association Greenspits

Pour mieux vous situer : La fête du Spit est le rassemblement annuel organisé par Greenspits pour les grimpeurs.

Loin d’être le seul projet de l’association, c’est sûrement celui qui suscite le plus d'intérêt de votre part, de la part de nos partenaires et des médias.

Les rassemblements de grimpe ça existe depuis longtemps, mais en extérieur et sur un secteur nouveau ou méconnu c’est assez rare et recherché car ça représente ce qu’on aime dans la grimpe : la découverte et le partage.

La Fête du Spit répond à votre curiosité et à votre soif de liens sociaux, mais elle répond aussi à votre envie de faire partie d’un mouvement commun, utopiste et altruiste qui consiste à se demander comment mieux interagir avec notre environnement, comment sortir de la simple consommation, comment rester des grimpeurs libres dans une société où tout est sous contrôle ?

Un évènement complet une semaine avant la fin des préventes, plus de 300 participants venus de toute la France et même au delà de nos frontières, un programme riche et varié qui offre de quoi apprendre, progresser, rêver, se dépasser, s’épanouir et faire plaisir, tout simplement !

"Grimpeurs colorés sur nuances de calcaire gris" une oeuvre de Mr Novak ;) ... Il manque quelques bouts de caillou, ok, on est pas loin de St-Léger !
Julie Arnaubec, ostéopathe et grimpeuse anime l'atelier "prévention des blessures, des exercices pour optimiser votre grimpe" © GREENSPITS I Jan Novak
Décompression-recompression en mode circuit training, mais toujours avec la positive attitude !

Organiser un évènement d’ampleur sur son temps libre, bénévolement, avec une expérience de l’évènementiel basée sur des méga-boum d’anniversaire depuis mes 8 ans… C’est une prise de risque, un engagement, des bonnes nouvelles et des déceptions, mais surtout du plaisir… un peu comme l’escalade en fait !

Lorsqu'on approche la fin du week-end, la pression retombe, la fatigue se fait sentir, mais  quel bonheur de voir vos sourires et votre énergie débordante, rayonnante, communicative ! La fête du spit 3 a marqué nos esprits comme les vôtres, et c’est la seule récompense que l’on peut attendre d’un investissement total, dans le but d’offrir aux grimpeurs quelque chose de beau, de nouveau, et de sincère.

Attentifs et attendris, nos spit-teuffeurs ont adoré la soirée d'ouverture du vendredi soir avec déjà 200 participants sur place. La conférence de Christophe Bichet, les 3 court-métrages présentés et le diaporama "escalade années 80" ont su toucher un public varié (revoir le programme ici).

Bien s’entourer est la clé… La vie nous offre parfois de belles rencontres, et clairement la réussite de la Fête du Spit est en lien étroit avec un lieu et ses habitants.

Mr Frédéric Roux, maire de Mollans-sur-Ouvèze fait partie de ces personnes qui nous offrent la possibilité de nous exprimer, qui nous font confiance, qui croient en notre ambition. Sans son accueil bienveillant, nous n’aurions pas pu réaliser ces 3 éditions… D’où notre attachement à ce lieu si particulier de la Drôme pour organiser l’évènement.

L’année dernière nous avons également rencontré Valérie et Marc par l’intermédiaire de Frédéric. Ce sont nos hôtes, c’est eux qui accueillent les 300 personnes et 150 véhicules en tout genre sur leur magnifique propriété pendant 3 jours. Là où beaucoup nous auraient stigmatisés, eux font le choix de nous ouvrir leur porte. Et au delà de ça ils viennent festoyer avec nous jusqu’à une heure peu décente ! La musique bat son plein jusqu’à l’aube. Vous connaissez beaucoup d’évènements où la fête n’est pas interrompue avant 3h ?

La différence c’est vous qui la faites : VOUS êtes capables de RESPECTER et c’est fondamental. Vous participez dans la bonne humeur, et même si vous avez trop picolé vous n’allez pas mettre le feu à la forêt, vous restez gentils et souriants... C’est ça que l’on cherche !

Séance de Yoga matinale pour les plus téméraires au Jardin des Fouzarailles, avec les coachs Valérie Tribout et Martina Cufar  © GREENSPITS I Jan Novak
Après le discours de Mr Roux, Carole Palmier prend la parole : "Greenspits a besoin d'actions venant de chacun d'entre vous ! "

C’est pourquoi la Fête du Spit ne sera jamais un rassemblement à grande échelle attirant un public qui n’apporte rien à tout ce que l’on a créé, ni à la bienveillance qui règne sur les lieux entre les propriétaires, les organisateurs, les bénévoles, les participants. Chacun donne quelque chose, et ça fonctionne. La bière bio Bivouak est à un prix inégalable et vous n'hésitez pas à acheter des tickets boisson plutôt que d'amener vos Heineken perso. L'esprit libre de l'évènement et le tarif bas dépendent de toutes ces petite attentions de votre part.

Désolée par avance pour la frustration que la limite des préventes à 250 peut générer, mais l’année prochaine nous n'augmenterons pas les quotas… Vous ne viendrez pas à la Fête du Spit par hasard et ça nous ravit déjà.
Hugo Parmentier dans toute sa fraîcheur, biceps saillants, en prise avec des "Abus de liens sociaux", 8c+ au secteur Cadeillac  © GREENSPITS I Jan Novak

Pas la mieux placée pour prendre du recul sur l’évènement, j’ai voulu rassembler quelques témoignages des participants pour vous donner des échantillons de sensations vécues, senties et ressenties... C'est parti !

Kenza Slamti : mes 2 moments préférés à la Fête du Spit ?

Le numéro 1 restera la grimpe dans les Basses gorges du Toulourenc. Un samedi certes très ensoleillé mais où tout le monde peut s’amuser. Des nouveaux secteurs avec de belles longueurs de tous niveaux. Une agréable journée passée à grimper, se baigner dans la rivière qui longe les secteurs, encourager et regarder les copains dans leurs essais.

Le numéro 2, la Fête bien sûr, le samedi soir : un Blind Test spécial grimpe bien amusant accompagné d’un bon repas, riz et légumes aux saveurs exotiques ; une remise des prix de la tombola déjantée ; et une fin de soirée animée par les sets de Sagagnass Sound System & Soul Society.

Un repas partagé avec tous les participants, option veggie, bio, local et fait maison : apéro pitas & houmous, tzatziki, tapenade, riz sauté aux légumes & lentilles en plat, muffins maison aux noix, fruits rouges ou chocolat en dessert... Le tout gastronomiquement bon ! 
Charlotte André joue l'allonge pour choisir la meilleure croûte du crux de "L'empire du non-sens", 7b au secteur Cadeillac  © GREENSPITS I Jan Novak
Avis de recherche : un CRS des Hautes-Alpes a été dénoncé pour avoir lancé des mouvements de foule de type "pogo" lors du set d'un certain Lafouche... L'homme semblait avoir abusé de punch citron ce qui lui a donné une couleur en parfait accord avec l'association Greenspits... Merci Diego pour ta bonne humeur, tu nous a régalés !

Yohan Bourcier : Manger, Boire, Dormir, assurer des bases solides !

Plus qu’une activité sportive, l’escalade est un art de vivre. Et puisque la Fête du Spit en est une célébration, nous tenons à faire le maximum pour que chacun trouve le réconfort qu’il mérite après l’effort –ou avant– ou même en l’absence d’effort !

Pour ce qui est du repos horizontal en période nocturne, c’était plutôt bien parti avec un grand pré arboré qui s’est rapidement rempli d’une vaste flottille de tentes, voitures, fourgons et camions aménagés. Un vrai petit village avec ses avenues et ses quartiers où chaque habitation dispose d’une terrasse. Mais voilà… la nuit était à peine tombée qu’une magnifique pleine lune se hissait derrière les crêtes du Ventoux. La noche loca au Jardin des Fouzarailles allait bien avoir lieu, le repos sera peut-être diurne finalement !

Mais venons-en au principal, les questions de ventre ! Vendredi soir, nous avons partagé un généreux buffet constitué d’une base cuisinée par les bénévoles Greenspits et complétée par les mets préparés par les participants. Merci à tous d’avoir joué le jeu de l’auberge espagnole !

Pour le repas de samedi soir, Greenspits a renouvelé sa confiance à Noël qui nous a régalés une fois de plus de sa cuisine saine et généreuse avec une mention spéciale pour les cupcakes au chocolat qui ont donné lieu à bien des marchandages !

Côté bar, la qualité est encore montée d’un cran cette année avec les bières Bivouak, mais aussi avec le punch Greenspits® préparé par une équipe de spécialistes locaux. Une recette de grand-mère qui a nécessité le pressage de centaines de fruits frais plusieurs jours à l’avance. Un vrai plébiscite qui nécessitera à nouveau de l’huile de coude l’an prochain et de plus grandes quantités. Avis aux bénévoles !

Au fil de l'eau, la highline de la fête du spit vue du ciel © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo

Hugo Parmentier:

Ce qui m’a le plus plu, c’est sûrement de passer dans les allées du "parking/camping" et de voir autant de vie, des gens partageant de la musique, le yoga, un ptit déj .

Des gens heureux de faire partie et de contribuer à cette belle communauté.

Pour ce qui est du dimanche matin.... Je me demande encore c'est pour quand le doliprane C'est qui le patron ?

Un évènement mêlant les slackeurs aux grimpeurs, tous soucieux d'agir mieux en pensant à notre pratique de demain. © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo
Manon Hily à la chevelure de princesse bourrine dans "Trav'l'eau", 8a+ au secteur Cadeillac  © GREENSPITS I Jan Novak
Le crew des #greenspitsmembers engagés : Sylvain et Valentin avec leur petit air coquin...

Albine Ruiz :

Du rhum, des Hommes, et de la bière tant qu'on veut,

Un accordéon pour chanter même un peu,

Des bénévoles et des espagnols pour danser tant qu'on peut,

Fais gaffe à la mousse, derrière le bar ça pousse,

Blonde ou rousse, y'a pas de kwak c'est d'la Bivouak,

Au pied des voies des "Guest" et des "Best" pour grimper sans enjeu,

De la pierre et des rivières quoi de mieux,

Du soleil et des abeilles c'est ça qui rend heureux !

Ne vous mettez pas la pression buvez là ! Mathilde et Albine, les responsables bar prennent une pause bien méritée ! © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo
El la "buena onda" circula parmi nous...  © GREENSPITS I Jan Novak

Frédéric Sarradin :

Theme 1 / sourire et mixité : j'ai eu l'honneur et le privilège d'ouvrir le portail le vendredi à 17h00... Quel plaisir de démarrer officiellement la FDS3 avec une remarque générale : le sourire des participants, des gens détendus, et pourtant l'atelier yoga n'était que le dimanche... Et quelle diversité, mixité sociale ! On parle d'égalité hommes femmes, je pense que l'escalade est un bon exemple... On y trouve des forts voire très forts... Et des moins forts, même si globalement on parle plus de 8 que de 6... Mention spéciale plus pour ce couple avec enfant qui est venu en vélo de Buis-les-Baronnies avec tout son bardas pour le week-end... mention spécial moins : le grimpeur et son chien, attention au respect du voisin ! .... Bon c'était un peu moins souriant le samedi à 21h30 quand on a fermé le portail mais c'était pour la bonne cause, le bon repas était servi, et on jouait à guichet fermé.

Theme 2 / petit tour en falaise : après une nuit courte, et comme le grimpeur se lève tard, nous on s'est levé tôt... Arrivée au bord du Toulourenc tranquille, avec un calme idyllique, falaise propre, juste une paire de lunettes, une casquette et une paire de chaussettes... Petits runs sympa à la fraiche sur des dalles variées, merci les ouvreurs ! Petit bémol pour les fans de à vue, gaffe à la magnésie y'a des super-brosses dont la Greenspits qui est très belle et efficace ! Pensez aux grimpeurs qui passent derrière vous... Les grimpeurs arrivent toujours avec le sourire, conclusion FDS = ZEN attitude !

Mathieu Pertus traverse l'impressionnante highline de 130m installée par Mimi, Nicolas, Louisa et l'équipe de Slack Ardèche  © GREENSPITS I Jan Novak
L'eau transparente du Toulourenc et ses mille facettes révélées par le soleil. Grimpe au secteur Cadeillac avec que du neuf dans le 6 et 7 ! © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo

Charlotte André :

Pour moi, mon moment préféré escalade : c’est le grand 7a+ “Cadeillac” en traversée et après le petit plouf dans la rivière pour se refroidir.

Et puis bien évidemment la soirée rythmée par les basses de Lafouche, et surtout le Punch divinement bon.

J’ai passé un super week-end et revu des copains que je n’avais pas vus depuis longtemps.

Merci Greenspits !

Yess les bénévoles !!! BRAVO et MERCI car sans vous, des spits mais pas de fête... © GREENSPITS I Jan Novak

Cathou Flick :

Mes impressions sur la fête du spit vendredi soir :
- Le lieu tout d’abord : grand, arboré, tout proche de la nature complètement Green...
- Orga au top niveau de Palmito !
- Petit bar franchement sympathique où il fait bon de croiser les greenmembers.
- Concept de l’apéro à l’espagnol super convivial... bahbah les pizzz déboîtaient !
- Soirée films au top, divers et variés !


Mention spéciale pour les photos des années 80 ( ps: surtout celle de notre père "Duboc" ) et puis moi j’adore ces photos "old school" racontées par les historiens de notre belle pratique !
Bref un super moment en votre compagnie !

Pschitt en personne !!! Présent à la falaise et le vendredi soir pour commenter le diaporama "escalade années 80" réalisé par Robert Exertier © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo
Antoine Rochas dans "La marche forcée du pachyderme" 7b+ au secteur Bois des feuillets © GREENSPITS I E.Tafary - Tchalo 
Cédric Lachat se délecte de l'enchaînement express de l'un des projets du secteur : "Abus de liens sociaux" qu'il confirme à 8c+. Il réalise donc la first ascent, malgré les nombreux prétendants de tous âges. C'est encore papa Cédric qui montre comment ça marche l'escalade, ben oui !!! Cédric a investi toute son énergie pour la Fête du Spit : intervention lors des conférences du vendredi, installation des stats, animation de l'atelier grandes voies... et sourire indécrochable ! MERCI.

Antonin Rhodes :

Difficile d'avoir une vision objective sur l'évènement depuis le "backstage" mais les retours positifs que l'on reçoit depuis 15 jours ne trompent pas. Ces 3 éditions ont été à chaque fois des réussites, et c'est stimulant car on veut absolument maintenir la qualité de l'évènement dans l'avenir. La chance est avec nous niveau météo, pourvu que ça dure !

Concernant le secteur "fête du spit" équipé pour l'occasion par des membres de l'association motivés et quelques équipeurs locaux, il offre une trentaine de voies allant du 5c au 7b+, ce qui est rare dans le périmètre !  Un grand merci aux bénévoles et grimpeurs qui ont oeuvré en tirant sur les prises fragiles pour éviter les potentiels accidents lors de l'évènement. Une fois le secteur équipé, il a fallu 3 semaines de travail quotidien pour "préparer" les voies à être grimpées, remettre au goût du jour certaines anciennes voies, et finir l'équipement des "gros chantiers". Le rocher du coin est de nature fragile donc restez vigilants malgré tout !

Nous finalisons le topo dans les semaines à venir, il sera donc en ligne cet automne !

Avant de vous en mettre plein la vue avec toutes les images de l'évènement, nous vous présentons les partenaires curieux et engagés qui croient en nous, en vous, en la communauté des grimpeurs falaisistes ! Merci !
Grâce à leur contribution la Fête du Spit continue d'exister !

La Fête du Spit en images avec en prime quelques photos de l'équipement du secteur ! 

On espère que ce retour sur l'événement vous aura plu !

RENDEZ-VOUS POUR L'ÉDITION #4 EN SEPTEMBRE 2019 !!!

ou partager sur

Restons connectés au rocher !

Mentions légalesCopyright 2018Plan du siteFDSv1.0.5
Suivez-nous sur
#feteduspit #feteduspit2018
Langue :
twitter-squarefacebook-squarelinkedin-squareinstagram